Accueil Tourisme Sites touristiques Bretagne Eglise Notre Dame de la Tronchaye

Eglise Notre Dame de la Tronchaye

56220 Rochefort-en-Terre

(Plan de visite du village disponible sur demande).L'emplacement excentré de la Collégiale est atypique. En effet, la tradition populaire raconte qu'au 10ème siècle, au moment des invasions normandes (vikings), un prêtre cacha, dans un tronc d'arbre creux, une statue de bois représentant la vierge et son enfant afin de la soustraire aux pillages. Deux siècles plus tard, une bergère aurait retrouvé cette statue dans ce même tronc ; on y construisit alors une église, à l'endroit même où la statue fut retrouvée. Cette histoire lui a même donné son nom, « Notre-Dame de la Tronchaye ». En effet, le vocable « Tronchaye » viendrait du mot « tronc ». A l'extérieur : Ce bel édifice, composé de granit et de schiste, dresse sa tour carrée non loin des 2 seules portes conservées de la cité (Porte Cadre et Porte de l'Etang). Au fil du temps, elle va connaitre de nombreuses modifications : - La façade nord est entièrement reconstruite en gothique flamboyant en 1533. - Une croix calvaire offerte par Claude Ier au début du XVIe siècle est également érigée au milieu du cimetière.- Au XVIIe siècle le vaisseau est pourvu d'une nef supplémentaire au sud.- D'autres travaux sont réalisés au XIXe siècle mais il faut attendre 1924 pour que l'intérieur de l'église prenne son aspect actuel.A l'intérieur :En entrant, on remarque l'inclinaison des colonnes. Ce phénomène est dû au fait que la Collégiale fut construite sans fondations, à même la roche : le schiste. Par ce manque de fondation, la Collégiale s'était mise à suivre le mouvement du sol ; elle glissait vers le Sud! Pour stopper ce mouvement, la construction du bas-coté sud à été réalisé : cette construction sert de contrefort. Suite à cette construction, la collégiale s'est effectivement arrêtée de glisser, mais elle s'est mise à pivoter vers l'Ouest! De nouveau il a fallu ajouter un contrefort à l'Ouest du monument. Ces mouvements, et les modifications qui ont suivi, se sont fait au fur et à mesure des siècles, et donc des styles architecturaux. La Collégiale est un mélange de style Roman (clocher), de Gothique (façade Nord) et de Renaissance. A droite du choeur se trouve un magnifique vitrail, commandé en 1927 à un verrier d'Angers : Mr Roger Desjardin. Ce vitrail raconte la légende de la bergère trouvant la statue dans le tronc d'arbre creux. Le calvaire :Il était surnommé la Bible des pauvres. Les sculptures, taillées dans le granit, servaient aux prêtres à enseigner la Bible aux illettrés.  Ce calvaire serait le seul en Bretagne à représenter la Passion et l'Ascension du Christ. Ouverte tout au long de l'année de 10h à 18h .Ecoutez gratuitement la visite audio de la Collégiale de Rochefort-en-Terre : bit.ly/collegiale-rochefort  (depuis votre smartphone)

A découvrir également

Chapelle Notre-Dame du Plasker
Locminé (56)
Accèder à la fiche
Chapelle de la Madeleine
Carnac (56)
Accèder à la fiche
Chapelle Notre-Dame-Du-Haut
Trédaniel (22)
Accèder à la fiche
L'Eglise de la Sainte Trinité
Lennon (29)
Accèder à la fiche